Cadrage spécifique pour le Sénégal

pays senegalLa définition des objectifs, tant global que spécifiques de l’initiative GMV, en plus de l’analyse situationnelle des écosystèmes et des personnes qui y vivent et survivent, intègre les orientations du Gouvernement en matière de Développement Economique et Social, telles que mentionnées dans les principaux documents cadres de référence et en tire sa substance:

Le Document de Politique Economique et Sociale (DPES/ 2011-2015) a mis l’accent sur les politiques et stratégies à mettre en œuvre dans le sous secteur de l’environnement et des ressources naturelles à travers d’abord dans ses axes stratégiques : (axe 1) Création de richesse pour la promotion d’emplois productifs et la transformation structurelle de l’économie ; (axe 2) Accélération de l’accès aux services sociaux de base, protection sociale et développement durable ; (axe 3) Renforcement des principes fondamentaux de la bonne gouvernance et la promotion des droits humains.

La Lettre de Politique Sectorielles (LPS 2009-2015) et le Cadre de Dépenses Sectorielles à Moyen Terme (CDS-MT glissant) du Ministère de l’Environnement et de la Protection de la Nature (MEPN) quant à eux, ont décliné les enjeux de la politique environnementale gouvernementale à travers trois orientations stratégiques d’ici 2015. Il s’agit plus spécifiquement :

  • Améliorer la base de connaissance de l’environnement et des ressources naturelles ;
  • Intensifier la lutte contre la tendance actuelle à la dégradation de l’environnement et des ressources naturelles dans le respect des conventions internationales y afférentes ;
  • Renforcer les capacités institutionnelles et techniques des acteurs dans la mise œuvre des actions de conservation de l’environnement et des ressources naturelles.

D’autres références sont considérées : Rapport national sur le Développement humain, Objectifs du Millénaire pour le Développement, Stratégie de Croissance accélérée…

Ainsi, sur la base des orientations définies, l’Agence nationale de la Grande Muraille verte s’évertue, en relation avec ses partenaires stratégiques et opérationnels, à créer les conditions pour les résultats suivants :

  • la base de connaissance de l’environnement, des ressources naturelles et du capital humain est améliorée
  • les infrastructures de soutien à une production agrosylvopastorale diversifiée et soutenue sont réalisées
  • des filières porteuses, des mécanismes et instruments sont développés pour garantir des sources de revenus stables aux femmes et aux hommes en vue d’améliorer leur bien-être
  • les espaces sylvopastoraux sont aménagés et le potentiel préservé pour une production diversifiée soutenue
  • les écosystèmes agro sylvopastoraux dégradés sont récupérés et protégés
  • les conditions d’une pérennité des actions et de leur mise à l’échelle sont renforcées.
  • Depuis lors, des avancées significatives sont opérées au Sénégal.